Savoir gérer stress et grossesse.

Le stress et la grossesseLorsque les femmes apprennent qu’elles sont enceintes, la joie les remplit de bonheur. Mais durant les 9 mois de grossesse, il peut arriver que certaines femmes ressentent un stress et qu’elles se sentent nerveuses ou anxieuses. Quel est la normalité ? Y a –t-il des risques pour le futur bébé ? Comment peut-on gérer cette période pleine de bouleversements ? Voici nos réponses.

Quels sont les symptômes de stress que peuvent ressentir les femmes durant la grossesse ?

Durant une grossesse, il se produit de grands bouleversements hormonaux et le corps subit des changements importants afin d’accueillir le bébé. Il y a tout d’abord des symptômes physiques avec les rondeurs, la faim, les nausées mais il peut aussi y avoir des symptômes mentaux. Il arrive souvent que certains hommes remarquent l’humeur changeante de leur femme pendant ces mois. Et elle n’est pas toujours positive cette humeur !! En effet, la femme peut traverser des périodes de bonheur total et des périodes de mauvaise humeur et de stress.

Face à ce corps qui se transforme, il y a de nombreux problèmes qui peuvent assaillir une femme. La grossesse n’est pas toujours bien vécu par toute la gente féminine. Migraines, fatigue, vergetures, jambes lourdes, sans compter les envies de faire pipi intempestives ou les problèmes de ballonnements !! Bien évidemment cela peut se ressentir sur l’humeur de la femme mais aussi sur son moral.

Mais la principale source de stress chez une femme enceinte est sans conteste le bouleversement que cela engendre dans sa vie. L’inconnu de la grossesse, l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille, les responsabilités que cela va engendrer. Ces doutes, ces peurs peuvent plonger la femme enceinte dans une dépression post-natale ce qui peut être plus ou moins grave pour elle et pour le futur bébé. Il existe également une phobie qui se nomme la «tokophobie» et qui est la peur panique de l’accouchement. Certaines femmes ont, en effet, une peur maladive de l’accouchement et se refuse à avoir un enfant ou demande obligatoirement une césarienne pour ne pas vivre cette étape finale. Leur peur se raccroche au risque de mourir ou de voir l’enfant mourir.  

Quels sont les risques pour le bébé si l’on est stressé durant la grossesse ?

Il n’y a pas forcément de risque si le niveau de stress n’est pas trop important ou constant. Il est normal d’appréhender le futur, face aux grands changements qui vont s’opérer. Le bébé ne subira aucun mal lors des quelques périodes angoissantes des 9 mois.

Cependant, si la femme enceinte vit un stress intense et inattendue, qu’elle subit des symptômes négatifs comme des vomissements, des insomnies, liés à ce stress … cela peut engendrer éventuellement différents symptômes ou risques sur le bébé. Parmi ces risques, on peut citer l’accouchement précoce, des difficultés après la naissance, de nutrition et de sommeil, pour l’enfant ou même des problèmes respiratoires (asthme). Cependant, ces différents symptômes sont régulièrement remis en cause par les scientifiques et restent une source de stress supplémentaire pour la femme.

L’important est donc de rester zen et de faire attention à son bien-être et à celui du bébé.

Quelles sont les solutions pour vivre une grossesse sans stress ?

Comme nous l’avons dit, il est normal d’être un peu stressé durant une grossesse. Mais, il existe de nombreuses solutions pour aider à se détendre. Une femme enceinte ne doit pas tout gérer. Il est important de savoir faire la part des choses et de ne pas se laisser assaillir par le stress au travail, par exemple.

De bonnes nuits de sommeil, des séances de relaxation et une bonne nutrition sont déjà une base solide pour le bien-être de la femme et de son bébé. Il est également important de continuer à faire du sport durant les mois de grossesse. Il existe des sports plus doux comme l’aquagym ou la marche pour pouvoir évacuer les tensions du corps.

Il existe une autre technique simple qui consiste à communiquer avec son enfant à travers des gestes sur le ventre et des sons. Il suffit donc de poser ses mains à certains endroits du ventre ou à parler. Cette technique a prouvé qu’elle permettait de faire des enfants plus calmes. Elle se nomme l’haptonomie et se réalise à partir du cinquième mois. Elle est également très apprécié par les papas qui peuvent communiquer plus facilement avec leur futur bébé.

Et pourquoi pas un petit massage pour se délasser ? Quoi qu’il en soit, toutes les méthodes douces sont bonnes à prendre pour relativiser et bien vivre cette étape d’une vie.

GD Star Rating
loading...
Savoir gérer stress et grossesse., 5.0 sur 6 basé sur 3 votes.
Si vous aimez, partagez !

    Ne partez pas !! Bouddha zen a d'autres articles à vous proposer :-) :